Le Basset Fauve de Bretagne

  |   1694  |  Poster commentaire  |  Les Chiens Courants

Caractéristiques générales
Le Basset Fauve de Bretagne est un petit chien ramassé, vif, rapide pour sa taille. Ce basset est un chien de coeur et de caractère, doté d'une remarquable énergie alliée à une excellente rusticité.
Le Basset Fauve de Bretagne est un chien passionné de chasse, mais c'est également un excellent compagnon pour l'homme, sociable, calme, affectueux et équilibré.
Il s'adapte aisément à tous les territoires même les plus difficiles, et à tous les gibiers.
Issu de son cousin le Griffon Fauve de Bretagne et des anciens bassets bretons, ce basset court et à pattes droites, grouillant et tenace, s'est imposé comme étant le meilleur spécialiste actuel du lapin. Très fin de nez, malin et opiniâtre, il peut être néanmoins utilisé avec une redoutable efficacité pour chasser à tir tous les autres gibiers à poil, comme en atteste l'essor spectaculaire de la race dans des secteurs dépourvus de lapins.
Toisant de 0,32 m à 0,38 m pour les mâles et les femelles, sa robe fauve uniforme varie du froment doré au rouge brique. Son poil très dur, sec et assez court, lui permet de pénétrer les fourrés et ronciers les plus épais, faisant de lui un véritable « remueur de gibier ».
Sa sociabilité et sa faculté d'adaptation en font le complice idéal, aussi bien de l'utilisateur d'une meute vivant en chenil que du chasseur solitaire qui pourra le garder sans problème en appartement, même avec des enfants pour lesquels le basset fauve de bretagne fera au demeurant un excellent compagnon.
Ses succès en épreuves de travail, en particulier lors des nombreuses Coupes de France sur lapin, en ont fait un basset très populaire. Il peut être utilisé avec succès pour la recherche au sang.
Historique
Le Basset Fauve de Bretagne trouve ses origines dans la très ancienne et noble race du «Grand Fauve de Bretagne». Son aïeul, remarquable preneur de loups, composait autrefois de grandes meutes comme celle d'Anne de Beaujeu, fille de Louis Xl.
Ce petit basset possède les qualités de la race dont il est issu. Très populaire au XIXe siècle dans sa région d'origine, Le basset fauve de bretagne a acquis sa renommée nationale dans les trente dernières années du XXe siècle. Ses aptitudes exceptionnelles lui ont fait gagner de nombreuses Coupes de France sur lapin et il est devenu très populaire.
Le Club du Fauve de Bretagne voit le jour en 1949 sous l'impulsion de quelques bretons passionnés.
Le Club compte aujourd'hui environ 12000 sujets inscrits au LOF, faisant du Basset Fauve de Bretagne la première race en nombre de bassets courants français !
Caractère et Education
Ce basset passionné de chasse est très sociable. Il ne pose aucun problème de comportement tant avec l'homme que ses congénères. Calme et équilibré, il s'adapte rapidement à toutes les situations et n'est jamais agressif.
Les adjectifs définissant les qualités principales du Basset Fauve de Bretagne sont : chasseur, tenace, broussailleur, fin de nez, résistant, requérant, robuste, rustique, équilibré, franc, bon compagnon.
C'est un chien très facile à élever. De tempérament vif et généreux, son dressage simple ne posera aucun problème particulier. Il suffira de lui inculquer, très jeune. dés son acquisition à huit semaines, quelques notions d'obéissance qui en feront un chien « utile » rapidement.
A la chasse, l'apprentissage progressif sur le terrain se fera tôt, le basset fauve de bretagne doit commencer à chasser avant un an.
Alimentation et Santé
Le Basset Fauve de Bretagne ne requiert aucune alimentation particulière. C'est un chien rustique, peu exigeant sur la nourriture. La large gamme des produits offerts aujourd'hui dans le commerce, en croquettes ou en boites, permet de choisir une nourriture de qualité, qui sera adaptée à son âge et à ses besoins spécifiques en période de chasse.
Santé : ce basset n'est atteint d'aucune affection pathologique particulière. C'est un chien solide, d'excellente constitution, qui ne souffre pas des intempéries. L'exercice physique procuré par la promenade suffit à le maintenir en forme. S'il doit vivre avec vous, brossez le régulièrement, son poil n'en sera que plus joli. Sinon, en période de chasse, les buissons et les ronces s'en chargeront.

Standard de la race